Jours de Sable, Dargaud

Dernière mise à jour : sept. 10

Découvrez notre coup de cœur d'Août !

Résumé de l’éditeur :

Washington, 1937. John Clark, journaliste photoreporter de 22 ans, est engagé par la Farm Security Administration, l'organisme gouvernemental chargé d'aider les fermiers victimes de la Grande Dépression. Sa mission : témoigner de la situation dramatique des agriculteurs du Dust Bowl. Située à cheval sur l'Oklahoma, le Kansas et le Texas, cette région est frappée par la sécheresse et les tempêtes de sable plongent les habitants dans la misère. En Oklahoma, John tente de se faire accepter par la population. Au cours de son séjour, qui prend la forme d'un voyage initiatique, il devient ami avec une jeune femme, Betty. Grâce à elle, il prend conscience du drame humain provoqué par la crise économique. Mais il remet en question son rôle social et son travail de photographe...Après Le Retour de la bondrée (Prix Saint-Michel du meilleur album) et L'Obsolescence programmée de nos sentiments (en collaboration avec Zidrou, Prix d'argent du Japan International Manga Award), Aimée de Jongh signe un récit émouvant, inspiré par des faits historiques et nourri par un séjour sur place.


Ce qu’on en pense :

C’est un nouveau One shot qui nous est proposé par Aimée De Jongh après « L’obsolescence programmée de nos sentiments ». « Jours de Sable » est une véritable immersion dans la grande dépression des années 30 qui touche alors les Etats-Unis. Accompagnée d’un graphisme soigné, l’histoire est réellement touchante et pleine d’émotions. En plus de ce scénario prenant, l’autrice pose une réelle problématique autour de la manipulation de l’information à travers le prisme du reportage photographique. Nul doute que vous serez vous aussi touché par l’histoire de ce jeune journaliste qui se questionne sur son rôle, en rencontrant les principales victimes du « Dust bowl ». Ses photographies sont-elles vraiment suffisantes pour traduire l’ampleur du désastre ?