Septembre 2021, découvrez notre sélection !

Pour vous, on a découvert :


Le dernier dragon | Delcourt


Le scénario du « Dernier dragon » est l’œuvre de la plume de Jean-Pierre Pécau. Ce dernier réalise des études d’histoire qui le mène à deux années de professorat. Il fait ses premiers pas dans la bande dessinée avec « Zentak ». Suivent « Little Blade » , « Nash » et son best-seller : « L’Histoire secrète » . Très prolifique, il est à l’origine de nombreuses séries BD comme « Jour J » ou encore « Nevada ». Pour illustrer ce « Dernier Dragon », qui d’autre que Léo Pilipovic ? Artiste multiple, il est à la fois dessinateur, illustrateur, designer, ex-tatoueur mais aussi musicien ! A son actif dans le monde du neuvième art, on peut citer plusieurs tomes de « L’histoire secrète », un tome de la série « Jour J »et bien entendu, la série « Le Dernier Dragon ». En effet, si cette série est déjà composé de 3 tomes, l’album que nous vous proposons est bel est bien à part entière. L’univers est néanmoins fidèle à la trilogie : entre réel et fantastique, le lecteur est immergé entre les Dracs et les dragons qui entretiennent d’étranges relations. Le scénario est bien ficelé et l’intrigue est prenante. Sous le coup de crayon de Léo Pilipovic, le tout est dynamique et richement illustré.



Flic à la PJ | Delcourt


Cette BD a été écrite à 4 mains. En effet, comment écrire un tel album sans le témoignage d’un vrai Flic de la PJ ? Corbeyran a donc rédigé son scénario en s’appuyant sur le témoignage de l’ancien inspecteur de police Ludovic Armoët. Corbeyran fait partie des grands noms du neuvième art et est sans doute le scénariste BD le plus prolifique de tous les temps. Il connait son premier succès foudroyant avec sa série « le chant des Stryges ». S’en suit de nombreux albums qui seront plébiscités par le public comme « Le régulateur » ou encore « Lie-de-Vin », lauréat du festival d’Angoulême. Luca Malisan, l’illustrateur de notre « Flic à la PJ », a quant à lui une expérience plus modeste dans la BD puisqu’il a commencé en temps que coloriste pour comics en travaillant notamment pour Marvel. Grâce au talent de Corbeyran, ce nouveau polar est accrocheur et jouis d’un scénario d’une grande justesse. Au dessin, Malisan réalise un sans-faute, jouant sur le réalisme de ses illustrations pour renforcer l’immersion du lecteur dans la PJ. Bref, c’est une BD à lire sans hésiter !


L’insurgée de Varsovie | Delcourt

Décidément Jean-Pierre Pécau est à l’honneur dans cette Box BD puisqu’il est aussi l’auteur de « L’insurgée de Varsovie ». Il a également publié récemment « Jeremiah Jonhson » chez Soleil ainsi que « L’espion de César » et « Indochine ». En voici un qui ne s’arrête jamais ! A ses côtés pour réaliser « l’insurgée de Varsovie », nous retrouvons le Yougoslave Dragan Paunovic. Il est à la fois peintre, auteur de bande dessinée et illustrateur, diplômé du Collège des Beaux-arts et arts appliqués de Belgrade. Il publie sa première BD en tant qu’illustrateur en 2011 avec « la communauté des Dardanelles ». « L’insurgée de Varsovie » base son scénario (certes romancé) sur l’histoire vrai de Maria Sabina Devrim. Le coup de crayon réaliste de Dragan Paunovic dépeint avec justesse la véritable boucherie que se révèlera être l’insurrection de Varsovie.