Février 2021, découvrez notre sélection !

Mis à jour : juin 9

Pour vous, on a découvert :





Terra Prohibita | Glénat


Denis - Pierre Filippi est un passionné de BD, il se lance pleinement dans le neuvième art à la fin de ses études de philosophie. Après avoir essuyé de nombreux échecs pour se faire éditer, la chance lui sourit enfin et il publie son premier ouvrage aux édition Delcourt : « Orull, le faiseur de nuages ». Une fois la machine enclenchée, de nombreux albums suivront comme « Un drôle d’ange gardien », « Ethan Ringler, agent fédéral » ou encore « Nouveau Monde ». Pour illustrer les magnifiques paysages de cette « Terra prohibita », il a choisi de faire appel au dessinateur Patrick Laumond. Ces deux-là se connaissent bien puisqu’ensemble, ils ont lancé un projet de série en trois tomes « John Lord » : un polar entre ténèbres et lumières dans le New York des années 1920 qui a connu un beau succés. Par ses illustrations extraordinaires de la végétation débridée et incontrôlable de la Terra prohibita, Patrick Laumond plonge parfaitement le lecteur dans l’ambiance oppressante et angoissante de l’île. Pour les deux artistes, le pari de ce premier album est plus que réussi. Soyez les prochains visiteurs de ce monde dystopique !


Kurusan : Le samouraï noir | Delcourt


Thierry Gloris est né en 1974 en Franche Comté. Après son DEA d’Histoire, il part faire ses premières armes chez Spirou. Il affectionne particulièrement les univers historiques et se sent influencé par la littérature du XIXe siècle. Ajoutons à cela la nécessité pour lui d’introduire des éléments de fantastique dans ses créations et nous obtenons les ingrédients qui composent la plupart des scénarios de ses albums comme « Champs d’honneur » ou encore la série « Waterloo 1911 ». Ces albums ont tous été réalisés en collaboration avec le même illustrateur : l’italien Emiliano Zarcone, qui encore une fois s’est chargé de mettre en image notre samuraï noir. Inspiré d’une histoire vraie, cet album se démarque tout particulièrement par la beauté des illustrations d’Emiliano Zarcone, mises en valeur par des couleurs très vives et qui dépeignent avec brio le japon du XVIe siècle dans lequel se déroule les aventures de Kurusa


Anick Tamaire | Fluide Glacial


Il n’y a qu’un seul homme qui se cache derrière l’histoire de notre fameuse héroïne … A la fois l’auteur, le coloriste et l’illustrateur de cet album, Jonathan Munoz est l’unique responsable de la vie pleine de turpitudes d’Annick Tamaire. Ce dernier dessine depuis qu’il est tout petit et est diplômé de l’école d’art lyonnaise « Emile Cohl ». Tout d’abord illustrateur chez Disney et pour d’autres magazines spécialisés, il sera très vite repéré pour son talent. A son actif, on dénombre déjà 6 albums dont « Un léger bruit dans le moteur », sorti très récemment en collaboration avec Gaet's et Jean-Luc Luciani, « Les dormants » ou encore « Le dessein ».

Mais revenons à notre jeune héroïne …Que dire de plus d’« Annick Tamaire » qui n’est pas déjà dans le titre ? Oubliez le politiquement correct et les morales à deux sous, avec Annick vous découvrirez un humour trash et sans concession qui n’épargne aucune susceptibilité…Accrochez vous !