Spirou, l'espoir malgré tout - Quatrième partie, Dupuis

Découvrez notre coup de cœur de Juillet 2022,

Résumé de l'éditeur :


Alors que les Alliés ont débarqué en Normandie, Fantasio s'apprête à faire sauter un train transportant une unité blindée nazie. Spirou l'arrête juste à temps : c'est un train de déportés ! Et il est même persuadé d'avoir entendu Felix l'appeler d'un wagon ! C'est finalement Spip qui fera sauter le train allemand, vengeant ainsi la mort de Madeleine, la femme qui avait fait entrer Fantasio en Résistance et dont il était tombé amoureux.


Quatre semaines plus tard, les Anglais sont à Bruxelles et Spirou n'a qu'une hâte : s'assurer qu'il s'est trompé et que Felix et Felka, ses amis peintres juifs allemands, sont sains et saufs. Mais les nouvelles dramatiques s'accumulent. Et le retour des déportés, l'épuration, les exactions des résistants de la dernière heure vont révéler encore bien des failles dans l'humanisme de certains des vainqueurs...


Ce qu'on en pense :


Depuis ses débuts au sein de l’atelier Nawak, aux côtés de Joann Sfar notamment, puis parmi les fondateurs de l’Atelier des Vosges, Emile Bravo s’est fait connaître avec la série des Aventures de Jules, un véritable bijou dans le paysage des BD jeunesse en ce début de siècle. Mais l’auteur s’illustre surtout par sa reprise du célèbre Spirou, personnage pilier des Editions Dupuis qu’il transpose dans les années sombres de la Seconde Guerre Mondiale. Le dernier tome de cette série entamée en 2018 avec Un mauvais départ clôt une histoire aussi poignante qu’amusante, dans la digne lignée du travail de Bravo. On retrouve en effet dans ces albums le mélange de sérieux et d’humour qui a fait le charme des bandes dessinées signées par l’auteur. Ceux qui auront découvert son travail avec les Aventures de Jules retrouveront donc une atmosphère familière, où l’on rit des situations improbables des protagonistes tout en étant touché par la maturité du récit. Le style en ligne clair de l’auteur contribue aussi à donner sa personnalité à l’œuvre. En résumé, le regard de Bravo, entre gravité et légèreté, et son style de dessin forment une combinaison unique pour la bande dessinée et nous offrent une incarnation unique de Spirou, qui trouve sa place parmi les nombreuses vies du personnage racontées par Franquin ou Fournier. On recommande donc vivement l’ensemble de la série Spirou l’espoir malgré tout.