Septembre 2019 : Découvrez notre sélection du mois !

Pour vous, on a découvert :

Thème 1 : V-girls, l’œil du diable – Tome 1 / Edition Soleil


À l’origine de cet album on trouve au scénario Jean-Pierre Pécau. D’abord professeur d’histoire puis scénariste dans le célèbre jeu de rôle « Donjons et Dragons » il débute dans la bande dessinée avec son tout premier album « Zentak ». C’est avec sa série BD de 44 albums « L’histoire secrète » que Jean-Pierre Pécau se fait véritablement un nom dans le domaine (même si elle rencontrera un immense succès). A l’illustration on trouve Ukropina Jovan. Ce Serbe, né à Belgrade, n’en est pas à sa première collaboration avec Jean-Pierre Pécau puisqu’ils ont déjà réalisé de multiples albums ensemble. On peut citer leur BD « Là où vivent les morts » ou encore leur série « Et si la France avait continué la guerre ». Dans « V-girls » les 2 artistes plongent leurs lecteurs dans le premier tome d’une trilogie haletante, mêlant histoire, fantastique et espionnage. Le dessinateur nous offre une mise en page dynamique et des scènes d’actions parfaitement réalisées. Le lecteur se retrouve aux côtés de l’héroïne, à lutter contre les nazis et leurs expériences malfaisantes...

Thème 2 : Louisiana, la couleur du sang – Tome 1 / Dargaud


Le scénario de « Louisiana » est signé Léa Chretien. C’est suite à un voyage dans le Sud des États-Unis qu’émergera le scénario de « Louisiana ». Aussi bien scénariste qu’illustratrice, sa participation s’est souvent limitée au rôle de coloriste. «Louisiana » est donc son véritable premier album. Pour l’accompagner sur cet album, Léa Chretien a travaillé avec le dessinateur Gontran Toussaint. Cet artiste Belge s’est lancé très jeune dans la BD. Son travail sera inspiré par des auteurs réalistes tel que Jean Giraud ou Hermann. Après plusieurs projet inaboutis (l’illustrateur n’a publié que peu de BD), il dessinera la série BD « Reporter » avec Renaud Garreta et Laurent Grenier et... Léa Chretien. Leur collaboration sur « Louisiana » donne un rendu juste époustouflant. Les dessins réalistes de l’un donne vit au scénario dramatique imaginé par l’autre. Le lecteur revit avec Louise Soral le passé douloureux de sa famille. Plongé à la fin du XIXe siècle dans le sud des États-Unis, vous ressentirez grâce à cet album, ce que fut la vie d’une femme dans les plantations au milieu d’une société misogyne, raciste et violente.

Thème 3 : Le masque aux mille larmes – Tome 1 / Dargaud


Derrière « le masque aux mille larmes » se cache David Chauvel au scénario et Roberto Ali à l’illustration. À la fois scénariste et éditeur, la vocation de David Chauvel lui est venu en découvrant l’album « V pour Vendetta » d’Alan Moore et de David Lloyd. Il est notamment à l’origine de la série « Sept » et de « la route de Tibilissi ». C’est également lui qui a édité « Come prima » qui recût le fauve d'or à Angoulême en 2014. Roberto Ali n’en est pas à sa première collaboration avec David Chauvel puisqu’il a illustré 2 albums de la série « Sept ». Après avoir travaillé pour une agence de publicité puis pour plusieurs éditeurs il enseigne désormais le dessin à Milan dans l’école dont il est lui-même issu. Il est notamment à l’origine de la série BD « Hero of Alexandria».

Ensemble, les 2 artistes nous livrent un album très réussi. Le lecteur est très vite happé par l’épopée de Sadakïo très bien mise en valeur par des dessins agréables et dynamiques. L’aventure fantastique de l’héroïne et de son compagnon de voyage, dans un Japon meurtri par la guerre, n’attend plus que vous !


Ces BD vous font envie ? N'hésitez pas à les commander via notre partenaire Amazon en cliquant sur leurs titres !

LA BOX BD

Adresse 

31 rue Gustave Caillebotte

Carrières sur Seine (78420)

France

Livraison

A domicile autour 

du 20 du mois suivant

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

© 2018 par Podgo. Créé via Wix.com