Juillet 2018 : on vous dévoile notre sélection du mois !


En pleine canicule vous avez pu découvrir :


Thème 1 : Jackal de Thirault et Bingono chez Glénat.


Pour cette BD terrifiante, et digne des très bons slashers, nous découvrons au dessin Bingono Brice. Né à Douala au Cameroun, où il a passé ses 17 premières années, Brice Bingono est aujourd’hui Parisien. Après un baccalauréat technique d’arts appliqués en 1998, il obtient le diplôme de l’école des métiers du cinéma d’animation en 2001. Son premier album est publié en 2005. Il réalise jusqu'en 2008 les quatre tomes de Paradise (Casterman). Dans un style différent, notamment pour l’encrage, il poursuit le Passeur chez Paquet. Jackal est sa première collaboration avec Philippe Thirault.

Ce dernier, Parisien, la petite cinquantaine, est un vieux briscard de la BD ! Déjà à 7 ans il écrivait des strips sur les blocs d’ordonnances de son chirurgien de père. Sorti sans diplôme de Sciences Po, il se jette à corps perdu dans l’écriture sans que cela ne soit couronné de succès. Après quelques romans, il est repéré par les Humanos. Sa carrière dans la BD prend alors son envol et scénarise de nombreuses BD dont La Meute de l’Enfer, Miss, Mandalay et plus récemment Retour sur Belzagor et Macao.


Thème 2 : La fille de l'exposition universelle de Manini et Willem chez Grand Angle.


Pour replonger dans le Paris de 1855, c’est le crayon d’Etienne Willem que Grand Angle a choisi. Né à Charleroi en 1972, Étienne Willem a suivi des études d’histoire à l’université de Liège. Après être passé par le studio d’animation 352 au Luxembourg comme superviseur story-board il a dessiné pour Paquet la série "Vieille Bruyère et Bas de Soie" avant de réaliser "L'Épée d’Ardenois" puis "Les ailes du singe". Pour cet album, il s’agit également d’une première collaboration avec le scénariste Jack Manini.

Déjà tout petit, à 6 ans, il dessine sa première BD avec pour héros, Fred Astaire. À 8 ans, puriste et passionné de comics américains, il n'achète Batman que s'il est dessiné par Neal Adams. À l'adolescence, il découvre Uderzo, Franquin, Tillieux, et bien sûr Caniff, Raymond et Foster ! Et c’est tout naturellement qu’il se tourne vers une carrière d’auteur de BD ! A la fin des années 80, on le trouve dans L'Echo des Savanes ou Futuropolis et Zenda. Il est au scénario de Mycroft chez Soleil avant de recevoir plusieurs récompenses pour d’autres BD. Bref, un ténor de la BD !


Thème 3 : L'envers des nuages de Ortiz et Richaud chez Glénat.


Pour cette BD, Glénat est allé chercher le dessinateur en Argentine ! Rafael Ortiz est un dessinateur argentin qui après avoir essayé différentes filières à l'Université de Buenos Aires (5 pour être précis), s'est décidé à prendre des cours de comics auprès de Diego Greco (Ecole X-Arte) et a continué son apprentissage auprès de Juan Bobillo (à l'école d'art Sotano Blanco). Passé par l’animation, il bascule ensuite vers le comics (plutôt gore d’ailleurs) et n’a commencé le franco-belge qu’en 2016 avec Mao Zedong dans la collection Ils ont fait l’Histoire chez Glénat.

Au scénario,nous retrouvons Frédéric Richaud, romancier et essayiste né en 1966 dans le Vaucluse. Homme de Lettres, il est aussi bien connu pour ses biographies de Boris Vian ou René Daumal. Côté bulles, il co-écrit avec Makyo la série Le Maître de peinture (dessin de Michel Faure, Glénat), scénarise La Prison, tome 12 de Destins, (dessin de Sicomoro, Glénat) et adapte son propre roman La Ménagerie de Versailles sous le titre Le Peuple des endormis, pour le dessinateur Didier Tronchet (Dupuis).


Ces BD vous font envie ? N'hésitez pas à les commander via notre partenaire Amazon en cliquant dessus !

LA BOX BD

Adresse 

31 rue Gustave Caillebotte

Carrières sur Seine (78420)

France

Livraison

A domicile autour 

du 20 du mois suivant

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

© 2018 par Podgo. Créé via Wix.com