Janvier 2021, découvrez notre sélection !

Dernière mise à jour : juin 9

Pour vous, on a découvert :




Androïdes : Le Berger | Soleil


L’auteur de cet album, Antoine Tracqui, n’est pas comme les autres puisque son métier initial était médecin légiste, spécialiste en toxicologie et expert auprès des tribunaux. Avant de se lancer dans le 9e art, il publie son premier roman « Point zéro » en 2013. Prenant ainsi goût à l’écriture, il fait ses premiers pas dans la bande dessinée avec le scenario du 7e tome de la série BD « Oracle ». « Androïdes : le berger » n’est que sa seconde expérience BD. L’illustrateur de ce tome d’Androïde est quant à lui passionné de bande dessinée depuis tout petit. En effet, Sylvain Ferret a toujours dessiné et créé des projets avec des influences multiples, venant du manga, du comics ainsi que de la bande dessinée franco-belge. Il est notamment à l’origine des dessins fantastiques des « Métamorphoses 1858 » publié en 2019. Pour leur première collaboration, les deux artistes reprennent à merveille les codes de cette série fantastique plongeant le lecteur au cœur des aventures d’un androïde coincé sur terre qui aspire à rejoindre sa planète…


Valhalla Hotel | Glénat


Patrice Perna est scénariste de bande dessinées et journaliste. Après des études littéraires et un BTS de publicité, il s’oriente finalement vers le dessin en autodidacte. Il crée « Skud », une série d’anticipation publiée aux éditions Vents d'Ouest. Il quitte par la suite le journalisme pour se consacrer uniquement à la bande dessinée en 2010 suite au succès du « Joe Bar Team » tome 7 pour lequel il a réalisé le scénario. Depuis il multiplie les collaborations avec différents auteurs dont son acolyte Fabien Bedouel avec qui il aborde des thèmes plus historiques (« Kersten médecin d’Himmler », « Forçats », « Darnand le bourreau Français »). Fabien travaillait auparavant essentiellement pour la publicité et la télévision en tant que storyboarder. Talentueux et très prolifique, il a notamment dessiné les deux tomes d’ « Un Long Destin de sang ». Avec ce nouvel album, Fabien Bedouel nous offre une nouvelle facette de son talent graphique avec un style plus semi-réaliste. Son acolyte, Patrice Perna, s’est quant à lui appliqué pour rendre le scénario à la fois drôle et intriguant…


La part de l’ombre | Glénat


On ne le présente plus, c’est encore une fois Patrice Perna qui est au scenario de cet album. Attardons-nous plutôt sur le dessinateur, Francisco Ruizgé. Comme les plus observateurs d’entre vous l’auront deviné, ce dernier est Espagnol, originaire de Valence. Il a étudié aux beaux-arts de sa ville natale et à ceux de Paris. Alors qu’il enseigne à l’École des Arts et Métiers de Valence, il prend contact avec les éditeurs français à qui il envoie des dossiers. Il est repéré par les éditions Soleil qui lui proposent de participer à la naissance du catalogue « Quadrant » en 2005. Il participe également à « La Geste des Chevaliers Dragon » en 2009 (Soleil). En 2012, l’artiste dévoile une facette plus intimiste et sensible avec un petit ouvrage qui lui tient beaucoup à cœur, « Eloïsa et Napoléon » (La Boîte à bulle). A partir de 2014, Francisco Ruizgé travaille avec Eric Corbeyran à l’élaboration des albums de « Bodegas » et « Clos de Bourgogne », des histoires contemporaines dans l’univers de la viticulture pour les éditions Glénat. Dans « La part de l’ombre » ils racontent l’histoire incroyable mais vraie, de Maurice Bavaud, l’homme qui a bien faillit tuer Hitler.